How to grow fruit trees indoor ?

Généralités:

Que ce soit à cause du temps ou tout simplement parce que vous ne disposez pas d'espace dans votre jardin, balcon, faire pousser des arbres fruitiers à l'intérieur est une possibilité. Il y a quelques choses à connaître pour faire pousser un arbre fort et en bonne santé, et il peut être tout aussi efficace qu'un arbre à l'extérieur. Voici quelques lignes directrices sur la façon de cultiver des arbres fruitiers à l'intérieur. Principalement les agrumes !

Le choix du plant acheté est très important ! Assurez-vous qu'il s'agisse d'un agrume gréffé ou marcotté. Avec ce type de plante, vous obtendrez des fruits après une année de culture. Un agrume issu de graine met 7 ans avant de fructifier ! Fournissez-vous chez un professionnel.

Le pot:

L'aspect le plus important pour commencer est la profondeur de pot. Choisissez un pot ou les racines peuvent grandir et se développer facilement. De plus, assurez-vous qu'il soit facile à déplacer, afin de pouvoir le sortir pendant les beaux jours et le rentrer lorsqu'il fait froid ou comme ici en Nouvelle Calédonie, quand il pleut 2 semaines d'affilée. La terre cuite est décorative mais lourde à porter.

Quelque soit votre choix, optez pour un volume de 25 à 35 litres.

Le sol:

Pour un arbre à l'intérieur, le sol est extrêmement important. Choisissez un substrat qui assure un bon drainage et a une bonne aération. Au fond du pot, déposez une couche drainante de 3 à 4 cm de billes d'argiles, graviers, ou morceau de pots en terre cuite cassés. Le mélange terreux à utiliser doit être soit un terreau en sac pour agrumes sit un mélange à faire vous-même composé de: 1/3 de sable grossier ou pouzzolane ou perlite, 1/3 de terre de bruyère, 1/3 de terreau universel.
Pas de terre brute, elle est trop asphyxiante.

L'arrosage:

Lors de l'arrosage de votre arbuste, assurez-vous de le garder humide mais pas trempé. La température est à l'intérieur très différente de l'extérieur et il n'y a pas d'espace pour le ruissellement. Une règle de sécurité est d'arroser votre plante quand les deux / trois premiers centimètres sont secs.

La fertilisation:

La chose la plus importante à retenir à propos de l'engrais est que chaque arbre a un ensemble spécifique d'éléments nutritifs dont il a besoin. Soyez conscient de ces besoins et de planifier en conséquence. Engrais liquides ou granulés, votre arbre va avoir besoin d'un maximum de nutriments.
Ne vous contentez pas d'un engrais composé d'azote (N) de phosphore (P) ou de potasse (K), il doit également contenir des minéraus et oligos éléments. Dans tous les cas qu'il soit liquide ou en granulés, votre fertilisant doit avoir une dominance en P et K, sans toutefois oublier les autres éléments.
Avec des granulés fertilisez une fois par mois, avec un engrais liquide, chaque semaine.

Exposition:

Votre agrume doit être placé à une exposition lumineuse maximale. Evitez-lui les rayons du soleil filtrés par une vitre. L'ombre est à proscrire absolument.

Quand vous le passez de l'intérieur à l'extérieur, habituez le progressivement aux rayons du soleil.

Taille:

Gardez votre arbuste taillé, propre et serré. Les branches indisciplinés peuvent être préjudiciable à ses parties vitales, l'empêchant de stocker les nutriments dont il a besoin pour fructifier. Il n'y a pas de date fixe en dehors de la période de floraison. il suffit de tailler lorsque votre arbre semble devenir trop gros.

Insectes et maladies:

Les agrumes ont à tort une mauvaise réputation quant à leur culture en pot.

Ils sont sensibles à certains insectes. Comme toujours dans de pareils cas, il est préférable de traiter préventivement avec de faibles doses d'insecticides. Un produit 100% reconnu Bio en culture est l'huile de "Neem". Les principaux insectes rencontrés sont les cochenilles et les mouches blanches (aleurodes).
Le jaunissement du feuillage est un des principaux soucis que donnent ces plantes. Il est du à deux paramètres qui peuvent se conjuguer: excès d'arrosage et utilisation d'une eau trop calcaire. Il n'est pas toujours facile d'utiliser une eau douce (comme l'eau de pluie). Ce phénomène, bien connu des jardiniers est appelé "chlorose": le calcium en quantité excessive dans l'eau d'arrosage, bloque l'assimilation du fer par la plante. Il est facile de remédier à cette situation: soit utiliser une eau douce (eau de pluie par exemple ou eau distilée) soit, et cela semble plus simple, ajouter à l'eau d'arrosage du Chélate de fer (c'est une poudre contenant du fer directement assimilable par la plante).

Cochenilles farineuses à la face inférieure d'une feuille d'agrume.